Le gai savoir...

Un de ces jours prochains,
je te ferai passer docteur en gai savoir, pardieu!
je vous assure qu’à la seule conversation que j’ai eue tout à l’heure, avec mon fils Gargantua, je trouve son intelligence aiguë, subtile, profonde et sereine.
Il atteindra un haut degré de sagesse s’il est bien éduqué.
François Rabelais : L’éducation de Gargantua
* * *
Il existe une humilité naïve, assez fréquente, qui, lorsqu’on la possède,
vous rend, une fois pour toutes, impropre à être disciple de la connaissance. Car, au moment où un homme de cette espèce aperçoit quelque chose,
il se dit : « Tu t’es trompé ! Où avais-tu tes sens ! Cela ne peut être la vérité ! »
« Je ne veux rien voir en contradiction avec l’opinion courante sur les choses !
Suis-je fait, moi, pour découvrir des vérités nouvelles ?
Il y en a déjà trop d’anciennes. »
Friedrich Nietzsche : Le Gai Savoir (« La gaya scienza »)

Chroniques à voir :