Quoi ?

Les cytokines sont un ensemble hétérogène de protéines. Elles jouent le rôle de signaux permettant aux cellules d’agir à distance sur d’autres cellules pour en réguler l’activité et la fonction.

Le syndrome de libération de cytokines1 est une forme de syndrome de réponse inflammatoire systémique qui se produit après la libération des cytokines par les cellules immunitaires.

Un choc cytokinique (ou orage cytokinique) est une production excessive de cytokines déclenchée par un agent pathogène et qui se manifeste par une violente réponse inflammatoire du système immunitaire. C’est une réponse inadaptée, nocive et généralement mortelle sans traitement approprié.

Le choc cytokinique explique probablement une grande partie des décès dus à la COVID-19 émergente.

Dans le cas du Covid-19, quatre fois sur cinq le coronavirus provoque des symptômes « bénins ou modérés » (toux, fièvre, …). Mais souvent s’ajoute Une aggravation de la pneumonie au 7e jour, une gêne respiratoire qui peut déboucher sur un syndrome respiratoire aigu sévère (SDRA). C’est le cas pour environ une personne sur cinq ou sur six qui nécessite une hospitalisation pour s’en sortir, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Difficultés à respirer, impression d’avoir les poumons dans un étau, lèvres ou visages qui commencent à bleuir sont des signaux d’alerte qui doivent amener à une consultation urgente, selon l’organisme sanitaire américain CDC.

Selon Randy Q. Cron, rhumatologue pédiatrique à l’Université de l’Alabama à Birmingham et auteur du premier manuel dédié aux tempêtes de cytokines en novembre 2019, et W. Winn Chatham, immunologiste et rhumatologue, la communauté médicale doit pouvoir la diagnostiquer rapidement par un dosage de la ferritinémie permettant un traitement plus rapide pour diminuer la mortalité6.

Ce terme est à reconsidérer dans la mesure où il correspond en tout point au syndrome d’activation des macrophages (SAM), ce dernier étant bien mieux documenté dans la littérature scientifique, en particulier pour les infections virales dont il est une complication potentiellement létale.