BITCOIN ou LIBRA ? decembre 2019

Le nombre de personnes à la recherche d’emplois dans les domaines de la blockchain et de la cryptomonnaie continue de baisser à mesure que l’attrait pour ces technologies diminue. C’est ce que montrent les dernières données du site de recherche d’emploi Indeed.
Mais ce décalage entre le nombre d’emplois à pourvoir et le nombre de candidats qualifiés pour ces emplois n’est pas nouveau. Selon le site Indeed.com, entre septembre 2015 et septembre 2019, soit une période de quatre ans, la part des emplois dans le domaine des cryptomonnaies a augmenté de 1457%. Au cours de cette même période, la part des recherches n’a augmenté que de 469%. Ces deux dernières années, la valeur du bitcoin a énormément varié. En 2018, il est passé de 19 500 dollars en février, à environ 3 600 dollars à la fin de l’année. Puis sa valeur a grimpé à plus de 12 000 dollars avant de redescendre à 8700 dollars environ aujourd’hui.
La volatilité semble décourager les chercheurs d’emploi potentiels. « Pour la première fois, le nombre d’emplois a dépassé le nombre de recherches », a écrit Allison Cavin. « On peut raisonnablement supposer que si le bitcoin chute encore de façon spectaculaire, il y aura moins de compétition entre chercheurs d’emploi dans la blockchain que si le bitcoin connaissait une forte augmentation ».
Alors que Bitcoin glissait tranquillement le long d’un canal baissier depuis juillet, la première des cryptomonnaies a enregistré une hausse importante entre vendredi 25 et samedi 26 octobre. Bitcoin est brutalement passé de 7.200 à 10.300 dollars en quelques heures, soit une progression d’environ 40%. C’est la plus grosse hausse enregistrée depuis 2011 et la troisième plus importante depuis sa création en 2009. Il est souvent malvenu de chercher des raisons dans l’actualité pour expliquer une hausse, Bitcoin étant largement influencé par l’analyse technique des marchés. Or, une déclaration du président chinois semble avoir mis le feu aux poudres.
Selon une dépêche publiée vendredi par Xinhua, l’agence de presse officielle du parti communiste chinois, Xi Jinping a érigé le développement de la blockchain en priorité nationale. La blockchain est la technologie sous-jacente au Bitcoin. Elle permet d’échanger de la valeur en ligne de façon transparente, sécurisée et sans l’intervention d’un organe central de contrôle. “La Chine doit être à la pointe du développement de la blockchain”, a-t-il déclaré, appelant à plus de soutien et d’investissement en sa faveur.
Défections en cascade pour le libra de Facebook : après PayPal, eBay, MasterCard et Visa abandonnent :
Ce sont 50 millions de dollars qui n’iront pas au pot commun du libra de Facebook (le fameux fonds de réserve devant garantir sa stabilité), mais c’est aussi la perte de sites marchands et de services financiers partenaires présentés comme des soutiens majeurs pour la monnaie. Au rythme où vont les choses, on peut légitimement commencer à se demander si le libra sera bien lancé un jour, et si oui, où et comment les gens pourront l’utiliser.

libra-association
© LIBRA ASSOCIATION

blockchain et cryptomonnaie
ne sont pas similaires …
Le blockchain a un grand avenir,
mais pas pour une monnaie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Blockchain
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bitcoin