50 ans à Morette passé, présent, avenir vu par ses habitants... Introduction

Le village de Morette où vit Nanard compte environ cinq cents habitants : « les Morettins » et se situe sur un coteau du plateau des Chambarans dans la vallée de l’Isère à vingt kilomètres  de Voiron en chartreuse, trente de Grenoble, cent de Lyon. Sur l’autre versant du fleuve se trouve le plateau du Vercors.

Morette est en plein milieu du Pays de la noix de Grenoble…Bien que Chambarans signifient «champs bons à rien», il y a près de deux siècles, la richesse agricole venait des mûriers pour la production de la soie à destination des soyeux de Lyon. Mais les fabricants s’étant tournés vers la soie importée de Chine, bien moins onéreuse, les mûriers ont été remplacés par de la vigne qui produisait un vin à base du cépage « Baco » dont il existe encore quelques ceps. Encore récemment, lorsque un médecin effectuait une visite dans une ferme où l’on vinifiait toujours ce nectar, il était habituel de lui demander :
« – vous prendrez bien un petit verre de Baco avec nous, Docteur ? »
« – Juste un doigt alors, j’ai encore de la route à faire » répliquait le médicastre résigné.
Le phylloxéra ayant eu raison du vignoble, au grand bonheur de la santé des buveurs de ce cru redoutable et de la richesse des producteurs, la vigne a été remplacée par des noyers des variétés Franquette, Mayette et Parisienne.
Jusqu’à la fin du XXe siècle, lorsqu’une fille se mariait, il était de tradition de la doter d’un champ de noyers.
La quasi-totalité des habitations sont des maisons individuelles avec des jardins ou des fermes.
En 2019, la population agricole est minoritaire par rapport aux employés et aux cadres qui travaillent dans la région grenobloise ou le pays voironnais.
Un quart de la population a plus de 60 ans, en grande partie retraités. 20 % de cette population a moins de 15 ans.
Il existe une école primaire coordonnée avec celle du village voisin de Cras.
Ces deux communes de moins de 500 habitants refusent pour le moment de fusionner.
Résultats : double administration, double budget, doubles frais d’entretien de mairie.
Mais selon les vieux Morettins, on ne peut pas faire confiance aux Cralins et vice versa bien entendu.

 

(en vrac)                                       

Un nouveau conseil municipal
Habiter à Morette en 2020 ?
Découvrez une jeune auteure Morettine
Vivre à Morette depuis un siècle sans être paysan
A la fine fourchette
Des boules, des arcs et des fusils…
Une école, une église et sept collines…
De l’entreprise Chapel à la RAM.
Le jardin des oiseaux
Habiter à Morette en 2020 ?
Infos et Nouvelles  diverses… à suivre…

Bibliographie locale

POUR ETRE PREVENU DES NOUVELLES PUBLICATIONS
CLIQUER ICI
Périodicité mensuelle
et une ou deux parutions spéciales annuelles

Bibliographie : première approche.
– Les paysans de Morette. Joseph Garavel. 1948. En vente d’occasion sur Amazon.
– La Communale de Morette de 1820 à nos jours. Michèle Pelletier. 2004. Disponible à la médiathèque de Vinay.
– Les heures dauphinoises des écrivains français. Évelyne Reymond. 1984. Disponible à la bibliothèque de l’UIAD à Grenoble.
– La Fure, cinq siècles d’industrie. Jean-François Parent. 1999. Disponible à la bibliothèque de L’UIAD à Grenoble.
– L’histoire de Tullins. Pierre Darius. 1932. Édition 2004 en vente sur Amazon.
– Tullins regard sur le passé.Gilbert Veyret. 2013. Disponible à la médiathèque de Vinay.
– Les recettes aux noix. M.H.Rousic-Guervenou. 2011. Disponible à la médiathèque de Vinay.
– Dodo le sage. Roman. Pierre Bourgeat. 2012. En vente sur Amazon.
– Des fleurs pour Clémentine. Roman. Bernard Rougier. 2011. Disponible à la médiathèque de Vinay. En vente sur Amazon.
Suite bibliographie à venir…